Club Diagnostic Optique et Photonique

Mission du Club CDOP

Le Club se donne pour mission de favoriser, sous des formes appropriées et toujours conviviales, l'échange des connaissances scientifiques et techniques entre la recherche et l'industrie afin de faciliter les applications dans tous les domaines où les diagnostics optiques et photoniques sont ou peuvent être concernés. Ces domaines concernent la mise au point de méthodes nouvelles ou l’optimisation des méthodes existantes pour le développement de tous les secteurs d’applications. Les aspects liés à la validation expérimentale par moyens optiques et par modèles numériques sont naturellement un thème d’intérêt. Le Club Diagnostic Optique et Photonique couvre ainsi un large champ transdisciplinaire où l’optique et la photonique se marient avec les sciences des matériaux, l’acoustique, la mécanique des solides et la mécanique des fluides, la biologie, la chimie, l’électronique et l’informatique pour repousser les limites de la connaissance ou pour proposer des solutions industrielles au cœur de l’innovation et des nouvelles technologies numériques.

 

Club Optics and Photonics Diagnostic has for mission to promote, in appropriate and user-friendly forms, the exchange of scientific and technical knowledge between research and industry in order to facilitate applications in all fields where optical and photonic diagnostics are or can be concerned. These areas concern the development of new methods or the optimization of existing methods for the development of all potential application sectors. The aspects related to the experimental validation by optical means and by numerical models are naturally a topic of interest. Club Optics and Photonics Diagnostic thus covers a broad transdisciplinary field where optics and photonics combine with materials science, acoustics, solid mechanics and fluid mechanics, biology, chemistry, electronics and computing to push away the frontier of knowledge or to propose industrial solutions at the heart of innovation and new digital technologies.

Photos : en savoir plus

Photo #1
Reconstruction tomographique d'une fibre de lin isolée de 15 microns de diamètre obtenue par micro-tomographie holographique numérique. A gauche, une des  512 sections, à droite, vue 3D construite par accumulation de toutes les vues.
Auteurs : Mokrane Malek, Haithem Khelfa, Christophe Poilane, Denis Mounier, Pascal Picart, Laboratoire d’acoustique de l’Université du Maine, Le Mans.

Photo #2
Micrographie obtenue au microscope électronique à balayage d’un guide en optique intégrée de type ruban. A la sortie du guide (en couleur), simulation du champ propagée à 3D.
Auteurs : Jonathan Lemaitre, Aldo Gutierrez, Loïc Bodiou, Foton UMR-CNRS 6082, Lannion (F).

Photo #3
Cartographie thermique faciale au repos obtenue à l’aide de la thermographie infrarouge
Crédits Ahlem Arfaoui, GRESPI Université de Reims Champagne Ardenne

Photo #4
Visualisation des instabilités de la combustion d’un mélange hydrogène-air par ombroscopie, enregistrées dans l’enceinte sphérique haute pression PRISME-Orléans (F).
Crédits Fabien Halter, Fabrice Foucher, Christine Mounaïm-Rousselle, Laboratoire PRISME Orléans (F)

Photo #5
Interférogramme holographique numérique à trois longueurs d'onde de l'écoulement instationnaire en aval d'un cylindre à Mach 0,45. Interférogramme enregistré dans la soufflerie transsonique de l'ONERA-Lille.
Crédits  Jean-Michel Desse, ONERA, Centre de Lille (F),Pascal Picart et Patrice Tankam, Laboratoire d'Acoustique du Maine, Le Mans (F)

Photo #6
Champ de déformations mesuré par stéréo-corrélation sur une pièce 3D de forme pyramidale réalisée sur le pilote de formage incrémental de l'Ecole des Mines d'Albi.
Crédits  N. Decultot, L. Robert, V. Velay, J.-J. Orteu, Institut Clément Ader, Ecole des Mines d'Albi

Photo #7
Visualisation de l’écoulement supersonique d’un projectile tiré par une carabine à air comprimé, caméra ultra-rapide Photron SA-X  à 12,500 images par seconde avec un temps de pause de 0,37µs. Un montage de visualisation par strioscopie en double passage a été utilisé.

Photo #8
Visualisation par tomographie laser d’une flamme turbulente de prémélange air/méthane
Crédit : ICARE

Photo #9
Image de visualisation par tomographie laser de l'écoulement au sein d'une flûte de champagne
Crédit :Guillaume Polidori, GRESPI Reims

Photo #10
Visualisation de l'écoulement autour de la sonde Exomars à Mach=1,63
Crédit : Friedrich Leopold, Institut Saint-Louis

Comité Exécutif

  • BAILLY Yannick, FEMTO-ST - Université de Franche Comté
  • BOSCH Thierry, LAAS/CNRS Toulouse
  • DESSE Jean-Michel, ONERA Lille
  • FAZZINI Marina, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tarbes
  • LEOPOLD Friedrich, ISL Saint Louis
  • NSOM Blaise, Université de Brest IRDL
  • ORTEU Jean-José, IMT Mines Albi
  • PICART Pascal , LAUM-ENSIM-Le Mans Université
  • POLIDORI Guillaume, GRESPI Reims
  • SLANGEN Pierre, IMT Mines Alès

Comité scientifique

  • COURJAL Nadège, FEMTO-ST - Université de Franche Comté
  • CUDEL Christophe, Université Haute Alsace
  • DE ROSSI Sebastien, Institut d'Optique Graduate school
  • DEUMIE Carole, Institut Fresnel - Université Aix-Marseille
  • DHOLLANDE Anne, ISL St Louis
  • FERDINAND Pierre, CEA Saclay
  • LAMADIE Fabrice, CEA Marcoule
  • LEBRUN Denis, CORIA-Université de Rouen
  • LUPI Cyril, Université de Nantes
  • MARCHETTI Mario, CEREMA Nancy
  • NIZAR Abcha, Université de Caen
  • OLCHEWSKY Francois, ONERA Lille
  • ONOFRI Fabrice, Université Aix-Marseille
  • PINEAU Gérard, Université de Poitiers
  • PIOMBINI Hervé, CEA Le Ripault
  • RUSSEIL Serge, Ecole des Mines de Douai
  • SERIO Bruno, Université Paris 10
  • SIMOENS Serge, Ecole Centrale de Lyon
  • VERRIER Nicolas, Université Haute Alsace

 

Comité d'honneur

  • SMIGIELSKI Paul, Mulhouse - Fondateur club CMOI
  • PRENEL Jean Pierre, Belfort - Fondateur Club Fluvisu