Le grand prix Léon Brillouin

avec le soutien de

Ixcore site web

Le grand prix Léon Brillouin a été instauré pour honorer la mémoire du très grand physicien Léon Brillouin (1889-1969) dont les différents travaux ont influencé profondément le développement de l’Optique.Ce Grand Prix est destiné à récompenser pour l’ensemble de ses travaux un opticien ayant effectué une partie importante de ses recherches en France.

Il est attribué tous les deux ans sur proposition d’un jury.La dotation du Prix est de 20.000 € grâce à la donation de la Fondation iXCore pour la Recherche.Ce Grand Prix Léon Brillouin a été créé par Emmanuel ROSENCHER à qui nous rendons hommage pour sa présidence éclairée de la Société Française d’Optique.

 

Le contact SFO pour le suivi des candidatures, et notamment pour la réception du CV du/de la candidat(e) élaboré par le nominateur(*) et des lettres de recommandation ( 3 lettres requises ) :

Mariam MELLOT
E : mariam.mellot@institutoptique.fr
T : 01 64 53 31 82

(*)Important : les candidats doivent être proposés par leurs pairs et idéalement, ils ne doivent pas en être informés.

 

Jury grand prix Léon Brillouin 2016

 

Président  :

Benoit Boulanger ( Président SFO )  Institut NEEL, Grenoble

Membres universitaires :

Philippe Grangier,  IOGS, Palaiseau

Grands organismes :

Jean-Jacques AUBERT ( Président SFO sortant ),   CEA/LETI, Grenoble

Céline FIORINI,   CEA-SACLAY, Gif sur Yvette

Industriels :

Pascale NOUCHI (Présidente SFO entrant) THALES RESEARCH & TECHNOLOGY Palaiseau

Hervé LEFÈVRE  IXCORE, Marly-le-Roi

Jean-Michel Gérard, Prix Léon Brillouin 2016

Ancien élève de l’Ecole Polytechnique, Jean-Michel GERARD a commencé sa carrière scientifique au Centre National d’Etudes des Télécommunications (CNET) de Bagneux, avant de rejoindre en 2001 l’Institut de Nanosciences et Cryogénie (ex DRFMC), du CEA et de l’université Grenoble-Alpes.
Il a principalement consacré ses travaux aux nanostructures semiconductrices et à leurs applications dans le domaine de l’optique quantique. Au début des années 1990, il apporte des contributions pionnières au développement de l’auto-assemblage de boîtes quantiques par croissance épitaxiale et à leur étude par spectroscopie optique. En collaboration avec Jean-Yves Marzin, il montre pour la première fois qu’une boîte quantique isolée présente un spectre d’émission constituée de raies très fines, du fait de la discrétisation des états des électrons confinés dans la boîte. En intégrant ces « atomes artificiels » au sein d’une microcavité optique, il observe en 1997 l’effet Purcell, qui correspond à l’exaltation du taux d’émission spontanée, et met en lumière l’intérêt de ces émetteurs quantiques pour la mise en œuvre, dans un système solide, des concepts de l’électrodynamique quantique en cavité (EDQC). Il invente un protocole simple permettant de générer des impulsions à un photon à la demande, et présente en 2001 la première source monomode de photon unique. Ce composant nouveau, qui repose pour la première fois sur un effet EDQC, exploite l’émission d’une boîte quantique en régime d’effet Purcell dans un micropilier. Plus récemment, il a mis en lumière l’intérêt des fils photoniques, nanostructures originales qui ouvrent des perspectives d’application très prometteuses dans les domaines de l’optique quantique et de l’optomécanique.
En mariant nanostructures et optique quantique, Jean-Michel Gérard a remarquablement contribué à l’émergence d’un domaine en plein essor, la nanophotonique quantique, ainsi qu’au rayonnement de l’optique française.
Ce grand Prix de la SFO vient donc récompenser un chercheur inventif et brillant dont les contributions majeures connaissent une très forte reconnaissance nationale et internationale.
 

Les lauréats du grand prix Léon Brillouin

2016 Jean-Michel GERARD, Institut Nanosciences et Cryogénie ( INAC ), Grenoble

2015 Jean-Pierre HUIGNARD, Thales Research and Technology, Palaiseau

2015 Michel ORRIT, Université de Leiden

2013 Philippe GRANGIER   IOGS, Palaiseau

2011 Claude WEISBUCH   Ecole Polytechnique

2009 Claude BOCCARA   ESPCI

2009 Pierre TOURNOIS  Fastlite