Club Physique et Imagerie Optique

Illustration pio

Présentation du Club

Le domaine de l’imagerie optique non conventionnelle par les liens qu’il entretient avec d’un côté la physique des images et des capteurs optiques et de l’autre le domaine du traitement de l’information constitue un champ d’investigations scientifiques et techniques à fort caractère pluridisciplinaire. Ces interactions sont des éléments majeurs pour les performances des systèmes d’imagerie mais également pour la conception de nouveaux capteurs et la mise au point des techniques de traitement qui leur sont associées.

Les applications sont par ailleurs nombreuses dans des domaines aussi variés que les sciences du vivant, l’étude des matériaux, la microélectronique ou l’observation d’objets à grande distance….

Le Club se donne pour mission de favoriser les échanges entre les différentes communautés académiques et industrielles du domaine de l’imagerie optique non conventionnelle.  Par son action, il a également pour objectif de créer au sein de la SFO, des conditions propices à un rapprochement avec les communautés scientifiques naturellement connexes (Physique et Traitement de l’information par exemple).

 

Président du Club PIO :


Julien FADE

Institut de Physique de Rennes
UMR 6251 CNRS/Université de Rennes 1

julien.fade@univ-rennes1.fr

Club PIO

Cellule humaine A549 infectée par le virus H3N2
CREDIT : Anne Béghin et Yves Tourneurs (CCQ Lyon), Bertrand Simon et Matthieu Debailleul (MIPS)

l'actualité du Club Physique et Imagerie Optique

12ème édition des journées « IMAGERIE OPTIQUE NON CONVENTIONNELLE »


15-16 mars 2017 ESPCI, 10 rue Vauquelin, Paris – Amphithéâtre Langevin
Journées des GDR ISIS et Ondes

co-organisés par les GDR ISIS et Ondes, et parrainés par la Société Française d’Optique et club EEA

 

 

 

JOURNEES IMAGERIE OPTIQUE NON CONVENTIONNELLE (JIONC)

Format:
Sur 2 jours à l’ESPCI, Paris , deux présentations invitées : optique/ traitement du signal  (état de l’art ), une  vingtaine de présentations, Une session poster

Les participants proviennent :
des laboratoires universitaires et du CNRS, des grands organismes (CEA, ONERA), des entreprises.