Stages niveau Master

stage M2, IMMM Le Mans

Couplages ultra-rapides des électrons, phonons et spins dans les nanomatériaux

(prolongation en thèse de doctorat possible)

Institut des Molécules et Matériaux du Mans
Nano-Optics, Vibrations and wAves (NOVA) (IMMM, UMR CNRS 6283)
Le Mans Université

ANNONCE COMPLETE

Offre de stage master-2 imagerie biophotonique pour la biologie cellulaire

Microscopie polarimétrique par approche optique hyperfréquence pour l'étude de la dynamique de l'architecture intracellulaire
adresse géographique du poste à pourvoir :
Institut FOTON
équipe DOP
Plateforme BIOSIT
Campus Villejean

ANNONCE COMPLETE

 

stage M2, LIPhy, Grenoble

Le Laboratoire Interdiscilplinaire de Physique (LIPhy) propose un stage de M2 prolongeable par une thèse sur le développement d'une nouvelle méthode de mesure, tout optique, de la compression mécanique au sein d'un tissu vivant. Le projet implique une collaboration avec un institut de biologie et une équipe de biophotonique à Göttingen.

Laboratoire Interdiscilplinaire de Physique (LIPhy)
140 Av. de la physique,
CS 47100
38058 Grenoble Cedex 9

Contact(s) de l'offre à pourvoir : Antoine DELON
antoine.delon@univ-grenoble-alpes.fr
04 76 63 58 01

annonce complète en ligne :
https://www-liphy.ujf-grenoble.fr/Sensing-intratissular-mechanical

stage Master, IEMN Lille

Amener le piégeage optique dans la gamme TeraHertz

Contexte

Les pièges optiques ont révolutionné depuis la physique fondamentale jusqu’à la biologie grâce aux pinces optique et sont maintenant intégrés sur puce microfluidique grâces à des nanostructures métalliques (plasmoniques). Ces avancées ont permis d’augmenter les performances des pièges qui sont désormais capables de capturer des levures ou des bactéries. Cependant, les pièges plasmoniques souffrent de l’absorption de la lumière dans les métaux qui chauffe le système et engendre des mouvements de convection. Ainsi, il n’existe pas aujourd’hui de technologie capable de piéger, de façon stable, des particules diélectriques plus petites que 50 nm.

Objectif

Lors de ce stage, nous proposons une nouvelle approche consistant à utiliser des grandes longueurs d’onde pour piéger de petits objets. Si cela peut paraitre contrintuitif, cette approche utilise des métaux qui sont, dans la plage TeraHertz bien plus proches du métal parfait qu’ils ne le sont dans le visible ou le proche infrarouge. En pratique ils transsuderont la lumière en chaleurs de 100 à 1000 fois moins. Ce stage vise donc à exploiter cette 3 propriété au sein de metasurfaces plasmoniques où le mode photonique sera réduit à quelques µm. Cela permettra d’atteindre des gradients de champs électromagnétiques et donc de grandes forces optiques sans induire de mouvement de convection. Nous espérons donc battre les records de piégeage de petits objets avec cette technique.

Missions

Le stage proposé comprend une première partie de simulation et design photonique, une partie fabrication en salle blanche, la partie principale d’implémentation expérimentale, puis le traitement des données. Compte tenu de la quantité globale de travail sur le projet, les tâches précises effectuées par le/la stagiaire seront discutées avec lui/elle et dépendront de ses goûts et capacités autant que des besoins de l’équipe.

L’étudiant/e effectuera son stage dans le groupe photonique THz à l’IEMN-Institut CNRS situé sur le campus de l’université de Lille 1 à Villeneuve d’Ascq. Il/elle participera à la mise en place d’une nouvelle activité, biophotonique TeraHertz. (IEMN U.M.R C.N.R.S 8520) Laboratoire Central – Cité Scientifique – Avenue Poincaré – CS 60069 – 59652 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX

Nous recherchons un ou une physicien/enne, ingénieur/e ou équivalent. Les compétences suivantes augmenteront les probabilités d’être choisi/e, mais nous recherchons avant tout un/e physicien/enne motivé/e et pragmatique :

Optique Expérimentale – Électromagnétisme – Simulation photonique- Technologie salle blanche - Microfluidiques

Mots-clés: TeraHertz, piégeage optique, plasmonique, métamatériaux.

Date et durée:
Nous sommes flexibles sur la date et la durée (et les congés en août), l’idéal étant une durée de 4 à 6 mois et de finir avant fin septembre 2018.

Rémunération:
Indemnisation standard de stage autour de 550€.

Poste à pourvoir : stage niveau master

adresse géographique du poste à pourvoir :
IEMN U.M.R C.N.R.S 8520) Laboratoire Central
Cité Scientifique
Avenue Poincaré
CS 60069
9652 VILLENEUVE D’ASCQ CEDEX

Courte vidéo de présentation : https://youtu.be/B5_x22K-27w
    
Contact(s) de l'offre à pourvoir : Romain Peretti : romain.peretti@iemn.univ-lille1.fr

annonce version pdf
   

Stage M2, CEA Léti

Développement d’un dispositif d’imagerie hyperspectrale infrarouge pour le diagnostic des maladies infectieuses
CEA LETI
MINATEC
17 rue des Martyrs
38054 GRENOBLE cedex 9

Le stage s'adresse à un(e) étudiant(e) polyvalent(e) ayant une formation en optique ou biophysique et motivé(e) par le secteur du diagnostic in vitro.

Le stage sera mené en collaboration entre deux départements du LETI au CEA Grenoble : le Département d'Optique et PhoTonique (DOPT) et le Département des microTechnologies pour la Biologie et la Santé (DTBS).
 
Le stage sera suivi d’une thèse sur le même sujet démarrant en octobre 2018.

Contact :
Pierre R. MARCOUX
pierre.marcoux(at)cea.fr

Sujet Stage M2 CEA LETI.pdf